Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AS Ludres Football

AS Ludres Football

Association Sportive de football à Ludres depuis 1948

Mise à jour du site le 12 juin 2019 à 14h05

Site créé le 09/09/2008




Je souhaite rejoindre le club de l'AS Ludres

Accès dirigeants


L'AS Ludres, toute une histoire...

Publié par As Ludres sur 2 Octobre 2008, 09:24am

Catégories : #Histoire


Articles extraits de la plaquette réalisée à l'occasion du Cinquantenaire de l'AS Ludres (19 et 20 juin 1999 stade du Bon Curé)


 


Le mot du Président de l'AS Ludres et du Maire de Ludres


Le mot du Président, Denis DEFFOUN
Depuis 20ans au club, j'assume la Présidence depuis 11 saisons. Entouré de bénévoles dévoués à l'association sportive, tous ensemble nous nous attachons à former et à éduquer la jeunesse et à lui inculquer le respect de l'adversaire, de la personne et des biens (dans le contexte actuel cela n'est pas toujours facile). L'association dispose d'une dizaine d'éducateurs diplômés pour mener à bien cette mission. Aujourd'hui la persévérance et le travail de toute une équipe depuis 20ans se traduit pas d'excellents résultats.
Tous ces résultats prouvent la bonne santé et la vitalité de notre association et je réitère encore toutes mes félicitations aux éducateurs, dirigeants, parents, bénévoles, qui par leur enthousiasme et leur dévouement permettent de mener à bien notre entreprise chaque saison. J'associe également à notre réussite la municipalité de Ludres pour son soutien matériel et financier, notre sponsor principal qui s'investit sans compter, et tous nos annonceurs.
Il me reste à souhaiter bonne chance à toutes nos équipes et que par leur fair play et leur volonté de gagner, elles sachent répondre à la confiance qui nous est témoignée par la municipalité et nos sponsors.
Le mot du Maire, Charles CHONE
" 50ans de passion pour le football "
50 de Football à Ludres est une anniversaire qui mérite d'être souligné, car c'est avant tout un demi-siècle de passion, de dévouement et d'enthousiasme pour l'épanouissement de la jeunesse et la pratique du sport.
C'est cet enthousiasme qui nous a animés lorsque j'ai encouragé les jeunes, les élus, toutes les bonnes volontés à se mobiliser pour construire de nos mains les tribunes et aménager le terrain du futur stade, il y a 35ans !
Un équipement que Ludres attendait depuis 20ans, le stade du Bon Curé a été inauguré le 19 septembre 1965. Il y avait alors une vingtaine de licenciés et le club avait son siège social dans un café !
Aujourd'hui je me réjouis des 260 licenciés que compte l'AS Ludres. Pour un Maire attaché à l'épanouissement de la jeunesse, cela fait chaud au coeur. Sport d'équipe, de volonté, école de respect des règles du jeu, de l'arbitre, d'autrui, le foot est un véritable antidote contre la discrimination, la délinquance ou la toxicomanie.
En tant qu'ancien Président du club, je me souviens encore du dernier article des status de 1948 qui annonçait "camaraderie avant tout !".
Mais depuis le 19 septembre 1965, le stade est aussi le lieu prévilégié de rencontres entre les jeunes et leurs parents; avoir la possibilité de mieux faire connaissance ou s'intégrer dans la vie locale. Le foot est une puissant moyen de conforter les liens communautaires. Je sais que l'engouement pour la Coupe du Monde a provoqué un afflux considérable de jeunes et que bénévoles, parents et entraîneurs ont redoublé d'efforts.
Je les en remercie. C'est grâce à eux que l'AS Ludres est toujours dynamique après 50ans.
Que le Président Denis DEFFOUN qui se dévoue depuis 20ans pour la jeunesse et tous les bénévoles du club trouvent là l'expression de ma gratitude.
La poilitique de la Municipalité a abouti à l'aménagement de 3 terrains de football dont un terrain stabilisé et de nouveaux locaux vestiaires pour le club. La prochaine mise aux normes du stade d'honneur, répondant aux succès de l'AS Ludres, s'inscrit dans cette continuité.
Tous mes voeux de réussite et de prospérité à l'AS Ludres, aux 18 équipes et aux dirigeants.
On ne change pas une équipe qui gagne !
Alors rendez vous pour les "Noces de diamant" du club et de sa ville !

 


1948 : Naissance de l'Association Sportive de Ludres


Dès 1947, une équipe de football se constitue à Ludres, disputant challenges et matches amicaux. Elle est composée des frères Déchanet Paul et Roger, Romain Georges et Jean, Roussel André et Louis et de Pierre Lebard, Bernard Louis, Pierre Pacault et Hans, prisonnier de guerre allemand travaillant à la ferme Pernot.

 Equipe constituée en 1947 (avant la formation du club), stade de la carrière

Equipe constituée en 1947 (avant la formation du club), stade de la carrière

Au fil des mois, le groupe de footballeurs s'étoffe en joueurs et en supporters, puis décide de former une association pour participer au championnat officiel de la Ligue Régionale de Lorraine. Des status sont déposés en Préfecture le 15 octobre 1948, ils précisent :

Article 1 : "il est créé, entre toutes entre toutes les personnes qui adhèrent aux présents statuts, une association qui a pour titre Association Sportive de Ludres".
Article 2 : "elle a pour but, la pratique des exercices physiques et notamment du Football Association, de préparer au pays des hommes robustes, et de créer entre ses membres des liens d'amitié et de bonne camaraderie".

L'AS Ludres est née. Son siège social est situé au café Drapier, place Ferri-de-Ludres. Le comité est présidé par Mr Ballandier (directeur de l'entreprise Ruvenhorst-Humbert, il a la particularité d'être borgne, ce qui ne l'empêche pas de jouer gardien de but). Maurice Louis assure le secrétariat. François Davril, directeur de l'école de garçons, est à la fois joueur et dirigeant.

Le club est engagé dans le championnat 1948-1949. Il possède une équipe première et une réserve qui dispute des rencontres amicale. Les matches se déroulent sur un terrain vague à l'entrée du plateau (à gauche, entre la route et le tir à l'arc) baptisé "stade de la carrière".

Les joueurs montaient le dimanche matin tracer les lignes, les sacs de chaux sur le dos. L'après-midi, ils se changeaient dans la salle de bal du café Drapier, qui accueillait aussi l'équipe adverse; ensuite tout le monde grimpait au stade à pied, par un chemin non carossable.

Les équipes de Ludres jouaient en maillot bleus (fournit par le club). Chacun avait ses chaussettes et son short personnels, chaussures de foot pour ceux qui avaient les moyens de les acheter, les autres mettaient des galoches. Le club possédait trois ballons en cuir à lacet que Jean Romain lavait et graissait au suif. Les déplacements s'effectuaient par le train dans les villages desservis par une gare, sinon en bus, voire à bicyclette pour les courts trajets.

L'AS Ludres évolua ainsi pendant trois saisons dans le championnat de troisième divisions. En 1951, M. Ballandier, le président, fut muté pour des raisons professionnelles. Il ne se trouva alors personne pour assurer les responsabilités de la gestion de l'association qui entra dans une longue période de sommeil, les joueurs s'éparpillant dans divers clubs des environs, notamment Messein et Neuves-Maisons.

 L'équipe de l'AS Ludres au challenge d'Heillecourt, Pâques 1949.

L'équipe de l'AS Ludres au challenge d'Heillecourt, Pâques 1949.

Ballandier, Jean Hiry, André Collet, Pierre Pacault, François Davril, André et Louis Roussel, Georges et Jean Romain, Stéphane Zielinski, Roger Déchanet.


1960 : Nouveau départ


En 1959, Jean Dompé (qui avait joué en réserve dans les années 1948-1951) effectue, avec André Libot et Michel Louis, les démarches pour relancer l'activité du club.
Une équipe est reconstituée, qui dispute des rencontres amicales. Le 1er mai 1960, un comité de onze membres est formé. Le secrétaire en est la cheville ouvrière. Suivant un usage fort répandu à l'époque, les dirigeants confient la présidence au curé de Ludres, tentant de s'allier le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel. Mais aucune subvention communale n'est accordée au club de ce village de 1100 habitants. Il trouve ses recettes chez ses membres bienfaiteurs (25 qui versent chacun 10F), ses membres honoraires (57 cartes à 5F) et ses membres actifs (21 cartes à 5F).
    Comité élu le 1er mai 1960  
Président: Alexandre Déchanet (maire)
Vice-Président: M. le Curé de Ludres
Secrétaire: Charles Ribard 
Trésorier: Pierre Simon 
Membres: H. Déchanet, A. Demesy, R. Déthorey, Grandemange, J. Henry, A. Notin, C.Simon
Délégué sportif: Georges Schmitt

 

Le 24 juin, Jean Dompé est élu capitaine de l'AS Ludres. Une équipe est engagée dans le championnat de troisième division.

 Une des premières équipes des années 1960.

Une des premières équipes des années 1960.

De gauche à droite debout: J. Dompé, G. Richard, Munier, M. Louis, A. Leloup, M. Thevenin
Accroupis: P. Simon, F. Ribard, J.-F. Davril, A. Libot, J. Richard.

Le groupe comprend les clubs de Bulligny, Ceintrey, Colombey, Gondreville, Jaillon, Laxou, Ludres, Ménil-la-Tour, Pulligny, PTT Nancy, Roville et Xeuilley. De nombreux supporters accompagnent l'équipe dans ses déplacements et participent aux frais de transport: facture du bus ou ticket collectif de chemin de fer.4

Au plateau, un nouveau terrain est tracé à l'emplacement de l'actuel enclos pour chevaux. Les sacs de plâtre utilisés pour les lignes sont maintenant transportés dans la 4CV de Pierre Simon. En octobre, le secrétaire Charles Ribard achète à Pulligny, pour la somme de 800F, un vieux wagon de marchandises qui sera démonté, transporté sur la remorque d'un tracteur au plateau de Ludres où il sera remonté et aménagé intérieurement pour accueillir les vestiaires de l'arbitre, des 2 équipes et une buvette. Naturellement, ces vestiaires n'ont ni eau ni électricité.

 Tournoi de sixte au plateau début des années 60

Tournoi de sixte au plateau début des années 60

Le 28 octobre 1960, l'équipe première se déplace à Xeuilley, par chemin de fer, pour un match qui doit commencer à 14h30. Le terrain étant déclaré impraticable par l'arbitre, le match est annulé. Le train du retour étant aux environs de 18h, les joueurs décident de rentrer à pied à Ludres !

A partir de 1961, l'AS Ludres soumissionne le bal de la fête patronnal pour la somme de 300F. Les bénéfices réalisés, grâce au travail des bénévoles, lors de ces festivités qui ont lieu en septembre ou en juillet, dépassent souvent 1000F.

Dans ces années 1960, le titre de gloire du club est la victoire trois années consécutives (1962-1963-1964) du challenge de Jaillon. En 1963, le challenge est remporté aux dépens de Fontenoy-sur-Moselle (12-0) et de Jaillon (4-0). En 1964, victoire en finale (3-2) contre le 15e RGA de Toul où évoluaient quelques joueurs professionnels du FC Nancy et de Troyes.

 Challenge au plateau 1962

Challenge au plateau 1962


1965 : Inauguration du stade du Bon Curé


Un "comité d'aménagement du terrain des sport  de Ludres", dirigé pas François Davril, secrétaire de mairie, et Rovert Odinot, conseiller (tous deux membres du comité de l'AS Ludres) mène à bien, au cours de l'année 1965, la réalisation du stade du Bon Curé. La maçonnerie des tribunes et des vestiaires a été dirigée par André et Robert Lavesvre et Georges Pacault en août, aidés pour le coffrage des gradins et la coulée du béton par de nombreux bénévoles.     Bureau de l'AS Ludres élu en 1965
Président d'honneur: Abbé Paul Gucker, Curé de Ludres
Président: Charles Choné, Maire de Ludres
Vice-président: Charles Ribard 
Secrétaire, Trésorier: Jean Chyneck

 

La pose de la toiture, par l'entreprise Albert de Blainville, a eu lieu le 18 septembre, l'inauguration étant programmée le lendemain.

Le drainage du terrain a également été assuré par des bénévoles renforcés par des étudiants de l'associations Co-Travaux.

Le dimanche 19 avril 1965, la municipalité et les nombreux invités, les membres du club, se réunissent à 10h30 sur la place de l'église et se rendent en cortège, clique de Neuves-Maison en tête, jusqu'au terrain des sports. A 11 heures, l'inauguration par M. Choné, maire et président du club, est suivie d'un match entre les espoirs et les vétérans de l'AS Ludres.

Les espoirs alignaient Dominique Leduc, Jean-Pierre et Jean-Louis Jung, Jacques Niquel, François Borowski, Jean-François Zielinski, Gilbert Scheidt, William Richard, Daniel Bronner, Alain Greffiel, Jean et Daniel Perrot.

L'équipe des vétérans était constituée de Georges Pacault, André Lavesvre, Armand Copernot, Robert Odinot, Jean Chyneck, André Demésy, Jean Burakowski, Robert Thiriet, Maurice Acariez, Maurice Scheidt, Marcel Minette, Robert Podevin, Léon Mayaux, Jean-Pierre Namlys, Marcel Paymal et Marcel Blumenfeld.

L'après-midi, à 15 heures, en match de championnat, l'AS Ludres rencontrait l'équipe de Tramont-Lassus, minuscule village du Xaintois, et l'emportait par 6 buts à 1 devant un public record.


1967 : Une subvention communale


Une subvention communale de 600F apparaît pour la première fois dans le carnet de comptes du trésorier Robert Odinot.

Elle sera portée à 1000F en 1969. Elle est actuellement de 36 000F.


1968 : Un renfort nommé Claude Bollot


En 1968, l'AS Ludres enregistre l'arrivé d'un footballeur de talent, ayant opéré en division d'honneur de la Ligue du Nord, puis en championnat de France amateur. Présélectionné de l'équipe de France junior, incorporé à 17ans dans l'équipe fanion de l'AS Saint-Dizier qui dispute le championnat de France amateur, groupe Nord, Claude Bollot, muté à Nancy pour raisons professionnelles, s'est installé avec sa famille rue de la gare à Messein.

Séduit par le tout neuf stade du Bon Curé, Bollot, qui évolue en n°10, rejoint donc l'AS Ludres qui, sous son impulsion, va terminer la saison championne de son groupe, accédant pour la première fois de son existence en deuxième division. Cette année-là, l'équipe fanion du club terminera invaincue, n'ayant concédé que deux matches nuls et obtenant des victoires retentissantes comme ce 16-0 infligé à Heillecourt.


1972 : Minimes et cadets


Au cours de la saison 1972-1973, l'AS Ludres réussit à mettre sur pied quatre équipes: l'équipe première et une équipe B (qui dispute uniquement des rencontres amicales) mais aussi deux équipes de jeunes: des cadets engagés en championnat, et des minimes.

L'équipe A en 1973

L'équipe A en 1973

Debout de gauche à droite: G. Nicolas, A. Greffiel, M. Leduc, J. Dompé, P. Thouvenin, D. Decolin et accroupis: P. Simon, F. Niquel, J.-M. Thouvenin, J.-C. Arnould, Bernard


1975 : Un entraîneur pour l'équipe A


L'équipe première dispose maintenant d'un entraîneur: M. Herlet. Les équipes pupilles, minimes et poussins suivent leurs entraînements tous les mercredis et les minimes sont engagés dans le challenge du Saintois.


1977 : Inauguration du stade du plateau


Le stade du plateau a été inauguré le 4 septembre 1977. Le matin, un match amical mit aux prises les équipes de cadets et minimes. L'après-midi, les Cabanon affrontaient Cora et l'équipe A disputait un match amical contre Saulxures (victoire de Ludres aux tirs aux buts). Les vestiaires et le terrain stabilisé suivront.


1978 : Des champions de 20 ans


Une équipe A championne avec moins de 20 ans de moyenne d'âge.

L'équipe fanion termine en tête de son groupe. Elle a marqué 129 buts en 20 matches de championnat. Une performance qui la classe à la deuxième place du championnat de Lorraine toutes catégories confondues.

Son avant-centre, Pascale El Founi en a réussi 57.

Il ne sera pas loin d'un soulier d'or régional si celui-ci existait. Jamais, depuis sa création, l'AS Ludres n'avait connu, une telle situation euphorique. Certes le club était monté une fois en première division mais il était aussitôt redescendu. Michel Hilbert, le secrétaire, explique: "Il y a 7 ans, nous avons créé, avec des enfants de Ludres, une équipe minimes. Les joueurs qui la formaient sont aujourd'hui en équipe première et accèdent en deuxième division. Tous ces garçons se connaissent et s'apprécient. Le plus âgé d'entre eux a 21 ans. La moyenne d'âge de l'équipe est de moins de 20 ans. Nous possédons donc un club ambitieux et en devenir."

 Equipe A en 1978

Equipe A en 1978


28 juin 1981: Jubilé Pierre Simon


Pierre Simon fête 25ans de pratique du football dont 21 à Ludres. A 15h30, un match opposera à l'équipe A les anciens qui ont joué à Ludres depuis 1960, renforcés par d'anciens professionnels: Gasparini, Erhardt, Adamzyk. En lever de rideau, les poussins seront opposés entre eux et les minimes joueront contre Ceintrey.


1984 : Les poussins champions invaincus


Entraînés par MM. Deffoun, Masson et Sautrot, les deux équipes poussins réalisent une saison exceptionnelle: championnes et invaincues dans leur groupe de Nancy-Est.

Ajoutons une participation à la phase finale du tournoi de Jarny après une victoire sur Thionville (3-2) dont l'équipe fanion évoluait alors en D2 professionnelle!

 Les poussins de la saison 1983-1984

Les poussins de la saison 1983-1984

Passés pupilles, les mêmes joueurs continuent sur leur lancée et terminent premiers invaincus en promotion (117 buts marqués contre 10 encaissés) puis premier en Excellence, n'étant sortis des coupes qu'aux tirs aux buts contre Vandoeuvre (2-2) et Blainville (1-1).

En juin 1985, cette équipe pupilles (entraîné par M. Legrand) obtiendra le match nul (1-1) en Allemagne contre son homologue de Fribourg. Le même jour, les cadets qui font aussi un remarquable parcours, l'emportent (4-2) contre les joueurs de Bade-Wurtemberg.

 Les cadets 1983-1984

Les cadets 1983-1984

 L'équipe Cabanon (ici en 1982-1983) accéda au plus haut niveau du sport-loisirs, dirigée par MM. Caquelard, François et Hilbert

L'équipe Cabanon (ici en 1982-1983) accéda au plus haut niveau du sport-loisirs, dirigée par MM. Caquelard, François et Hilbert

 Les minimes 1983-1984

Les minimes 1983-1984


1988-1999 : La belle progression des seniors


Le comité présidé par Denis Deffoun estime que le niveau de l'équipe première, qui évolue en deuxième division, ne correspond pas à un club d'une ville de 6 000 habitants et à la qualité des équipes de jeunes.

Michel Laurent, le nouvel entraîneur, est chargé d'y mettre bon ordre.

 L'équipe seniors de la saison 1989-1990

L'équipe seniors de la saison 1989-1990

En juin 1990, les 3 équipes seniors de l'AS Ludres terminent championnes de leurs groupes ! L'équipe A accède en Promotion de Première Division, puis en Première Division en 1992. (La même année, les juniors disputent la finale de la coupe de District).

 L'équipe juniors 1991-92 a disputé la finale de la coupe de District

L'équipe juniors 1991-92 a disputé la finale de la coupe de District

En 1994, elle monte en Promotion de District avec Jean-Michel Thisse. Enfin, Daniel Sap, réussit à la hisser en Promotion d'Honneur en 1996, remportant au passage la coupe de District. Depuis 3 saisons, l'équipe évolue à ce niveau avec Régis Berthe comme entraîneur.

 L'équipe seniors qui accède en Promotion d'Honneur en 1996

L'équipe seniors qui accède en Promotion d'Honneur en 1996


Juin 1999


L'AS Ludres, en terminant dans les 4 premiers de son groupe, échappe à la nouvelle Promotion d'Honneur Régionale et gagne le droit de disputer l'an prochain le championnat amélioré de Promotion d'Honneur.

Bravo Régis et félicitations aux joueurs !

    Comité 1998-1999  
Président: Denis Deffoun
Vice-Président: Dominique Aubert, Francis Leduc
Secrétaire: Patrick Tergoresse
Trésorier: Francis Vanderbeken
Membres: H. Aubry, D. Bagard, G. Boff, S. Henry, J.P. Lagadec, A. Mathieu, G. Rochotte, J.P. Simon, D. Tollini, J.C. Urbain

 

 José Oliveira, au club depuis 1988, a participé à toutes les montées des seniors A

José Oliveira, au club depuis 1988, a participé à toutes les montées des seniors A


Les photos d'équipes : Vous reconnaîtrez vous???


 

 Débutants

Débutants

Poussins

Poussins

Benjamins

Benjamins

13 ans

13 ans

15 ans

15 ans

Seniors Espoirs

Seniors Espoirs

Seniors

Seniors

Vétérans

Vétérans

Archives

Institutionnels

Ville de Ludres
Fédération Française de Football
Ligue du Grand Est de Football
District Meurthe-et-Moselle de Football
Abonnez-vous à la page Facebook AS Ludres Officiel

Sponsors